L'EI visé par des raids aériens à Syrte, en Libye

le
0
    TRIPOLI, 6 mars (Reuters) - Les forces libyennes basées à 
Misrata ont mené des frappes aériennes contre les djihadistes du 
groupe Etat islamique dans leur bastion de Syrte, dans le centre 
de la Libye, apprend-on dimanche d'une source militaire 
libyenne. 
    Selon Djamal Zoubia, porte-parole pour les médias étrangers 
du gouvernement libyen auto-proclamé installé à Tripoli, ces 
frappes auraient fait jusqu'à 18 morts, parmi lesquels 
d'importantes figures du groupe djihadiste. L'information n'a pu 
être vérifiée auprès d'autres responsables libyens. 
    Un habitant de Syrte contacté par Reuters a confirmé que des 
quartiers de la ville ou de sa périphérie avaient été visés par 
des raids aériens, faisant état de la mort d'au moins un civil. 
    La brigade de Misrata, qui soutient le gouvernement de 
Tripoli, annonce régulièrement mener des frappes aériennes.  
    Un porte-parole des forces fidèles au gouvernement installé 
dans l'est du pays, Akram Bouhalika, a de son côté déclaré qu'un 
accrochage avait eu lieu entre ces troupes et des membres de 
l'EI ces deux derniers jours à 120 km au sud de la ville 
d'Ajdabiya, à l'est de Syrte. Selon lui, 11 membres de l'EI ont 
été tués et deux soldats blessés.  
 
 (Ahmed Elumami à Tripoli, Ayman al Warfalli à Benghazi; 
Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant