L'EI, "un culte de la mort violent et brutal", déclare Obama

le
0

WASHINGTON, 5 février (Reuters) - Le groupe Etat islamique est un "culte de la mort violent et brutal" commettant des "actes de barbarie épouvantables", a déclaré jeudi le président américain Barack Obama. S'exprimant à l'occasion du National Prayer Breakfast, un événement annuel organisé à Washington, Barack Obama a évoqué les récentes violences à Paris, au Pakistan ou encore en Syrie, déplorant la manière dont la foi et la religion peuvent être déformées à des fins guerrières. Deux jours après la diffusion d'une vidéo de l'assassinat d'un pilote jordanien prisonnier de l'EI, qui a été brûlé vif dans une cage, Barack Obama a souligné que les membres de l'EI "terroris(ai)ent des minorités religieuses comme les Yazidis, utilis(ai)ent le viol des femmes comme arme de guerre et revendiqu(ai)ent le rôle d'une autorité religieuse". Les Etats-Unis dirigent depuis l'été dernier une coalition internationale contre l'EI, qui contrôle de vastes territoires en Irak et en Syrie. (Susan Heavey, Lisa Lambert; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant