L'EI tue les civils qui refusent de coopérer à Mossoul - Onu

le
0
    GENEVE, 29 novembre (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat 
islamique retranchés dans Mossoul, dans le nord de l'Irak, 
exécutent des civils refusant de coopérer, tentant de fuir, ou 
qu'ils soupçonnent d'être des informateurs pour le compte de 
leurs ennemis, a dit mardi une porte-parole du Haut-Commissariat 
aux droits de l'homme des Nations unies.  
     "Le 11 novembre, d'après nos informations, l'EI a abattu 12 
civils dans le quartier de Bakir, dans l'est de Mossoul, qui 
avaient refusé de le laisser installer des roquettes sur les 
toits de leurs maisons", a déclaré Ravina Shamdasani lors d'un 
point de presse régulier à Genève. 
    L'Onu a également été informée de l'exécution publique de 27 
civils le 25 novembre dans le parc Mouhandissine, dans le nord 
de la ville, et de la mort d'un enfant de sept ans tué par un 
sniper de l'EI alors qu'il tentait de rejoindre en courant les 
forces de sécurité irakiennes, dans le quartier d'Adan, dans 
l'est de Mossoul.  
 
 (Tom Miles; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant