L'EI s'est retiré de positions dans le nord-ouest de la Syrie

le
0
 (Actualisé avec retrait annoncé, incorpore la dépêche 
SYRIE-CONFLIT/MAREA) 
    BEYROUTH, 8 juin (Reuters) - Les djihadistes de 
l'organisation Etat islamique (EI) se sont retirés des lignes de 
front les opposant aux forces rebelles au nord d'Alep, dans le 
nord-ouest de la Syrie, rapporte mercredi l'Observatoire syrien 
des droits de l'homme (OSDH). 
    Ce repli soudain des positions qu'ils tenaient autour de la 
ville de Marea est lié à la pression militaire exercée sur l'EI 
plus à l'est, autour de Manbij et près de la province de Rakka 
notamment, ajoute l'OSDH. 
    A la fin du mois dernier, les djihadistes avaient réussi à 
assiéger Marea, dans la province d'Alep, piégeant plusieurs 
milliers d'habitants à l'intérieur de cette ville située à 20 km 
au sud-est d'Azaz, près de la frontière turque. Mais les 
rebelles syriens ont forcé le siège. Ils avaient reçu la semaine 
dernière des armes parachutées par la coalition anti-EI mise en 
place par les Etats-Unis.   
    "Il semble que l'EI ne peut pas se maintenir sur plusieurs 
fronts en même temps", a déclaré le directeur de l'OSDH, Rami 
Abdulrahman, soulignant que la région autour de Marea est un 
secteur stratégique et que les djihadistes semblaient sur le 
point d'entrer dans Azaz avant ce retournement de situation. 
    Une source au sein de l'opposition syrienne a également 
déclaré que les djihadistes s'étaient rapidement retirés du 
secteur et que des factions de l'Armée syrienne libre (ASL) y 
avaient pris position. 
 
 (Tom Perry; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant