L'EI s'empare du dernier grand gisement pétrolier tenu par Damas

le
0

AMMAN, 7 septembre (Reuters) - Les combattants de l'Etat islamique (EI) ont pris le contrôle du dernier grand gisement pétrolier que tenait encore le gouvernement syrien, à l'est de la ville de Homs, rapporte lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). La prise du champ de Jazal, au nord-ouest de Palmyre, dans le désert syrien, fait suite à des combats violents et meurtriers, ajoute l'organisation qui ne fournit ni la date de la capture, ni le bilan de ces affrontements. L'OSDH, qui s'appuie sur un réseau d'informateurs, indique que les opérations sont à l'arrêt sur le site et que des combats se poursuivent à l'est d'Homs. L'armée syrienne a annoncé pour sa part avoir repoussé une attaque dans ce secteur mais ne fait pas explicitement référence au champ pétrolier de Jazal. La ville de Palmyre, site de ruines antiques classées au patrimoine mondial de l'Unesco, est tombée aux mains de l'EI au mois de mai. L'armée syrienne était parvenue à sécuriser le périmètre du gisement pétrolier voisin de Jazal. (Suleiman Al-Khalidi; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant