L'EI s'empare de la ville d'Al Bagdadi, dans l'ouest de l'Irak

le
1

BAGDAD, 12 février (Reuters) - Le groupe Etat islamique (EI) a pris jeudi le contrôle de la majeure partie de la ville d'Al Bagdadi, dans l'ouest de l'Irak, menaçant un camp d'entraînement de l'armée irakienne géré par les Marines américains. Al Bagdadi, située à environ 85 km au nord-ouest de Ramadi, dans la province d'Anbar, était assiégée depuis des mois par le groupe djihadiste sunnite qui a capturé de vastes territoires du nord et l'ouest de l'Irak l'an dernier. "Quatre-vingt-dix pour cent du district d'Al Bagdadi est tombé sous le contrôle des insurgés", a déclaré Nadji Arak, un responsable régional, joint par Reuters au téléphone. Les djihadistes ont attaqué Al Bagdadi sur deux fronts puis avancé vers la ville, rapportent des sources au sein de l'armée et des services de renseignement. Parallèlement, un autre groupe d'insurgés a attaqué la base aérienne d'Aïn al Assad, située à cinq kilomètres au sud-ouest de la ville. Cette base est placée sous haute protection et les djihadistes n'ont pas réussi à y pénétrer, selon les autorités. Quelque 320 Marines américains entraînent des soldats de la 7e division irakienne sur cette base, qui a déjà été visée par des tirs de mortiers à une reprise au moins depuis décembre. Aucun bilan précis des affrontements n'a été fourni. La plupart des villes voisines de la province d'Anbar étaient tombées aux mains de l'EI lors de l'offensive éclair lancée par le groupe sunnite l'été dernier à partir de la frontière syrienne. (Saif Hameed; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZEPOLFRA le jeudi 12 fév 2015 à 18:05

    rien!!!!!!!!