L'EI revendique une attaque suicide au Daguestan russe

le
0
    DJEMIKENT, Russie, 15 février (Reuters) - L'organisation 
djihadiste Etat islamique a annoncé qu'un de ses kamikazes 
s'était fait exploser lundi à bord d'une voiture au Daguestan, 
dans le sud de la Russie, tuant deux policiers. 
    Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier dans cette 
république autonome du sud de la Fédération de Russie depuis 
2013. 
    "Un des soldats du califat s'est approché à bord d'une 
voiture piégée d'un barrage mis en place par les policiers 
apostats du Daguestan, et il l'a fait exploser au milieu de leur 
rassemblement. Tous les éléments présents au barrage ont été 
tués ou blessés, grâce à Dieu", a déclaré la "Province du 
Caucase" de l'EI, dans un communiqué diffusé sur Twitter. 
    Le Daguestan jouxte la Tchétchénie, où l'armée russe a livré 
deux guerres - de 1994 à 1996 puis en 1999-2000 - pour mater les 
indépendantistes, avant de reprendre le contrôle de la région. 
 
 (Dmitri Soloviov; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant