L'EI revendique un attentat suicide qui a fait 7 morts à Bagdad

le
0
    BAGDAD, 25 septembre (Reuters) - Un kamikaze s'est fait 
exploser dimanche dans une rue commerçante de Bagdad, tuant sept 
personnes et en blessant 28 autres, a-t-on déclaré de source 
proche de la police irakienne. 
    Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué 
l'attentat, commis à Iskan, quartier à prédominance chiite de 
l'ouest de la capitale. 
    Selon Amaq, l'organe de propagande de l'Etat islamique, 
l'attentat visait des membres de l'organisation Badr, la plus 
puissante des milices chiites irakiennes, qui est soutenue par 
l'Iran. 
    Le groupe EI a intensifié cette année ses attentats à la 
bombe dans les zones tenues par les autorités irakiennes, alors 
même qu'il perd du terrain face à l'armée irakienne et aux 
milices chiites. 
    L'EI a revendiqué un attentat au camion piégé qui a fait au 
moins 324 morts dans la nuit du 2 au 3 juillet dernier, dans le 
quartier commerçant de Karrada, à Bagdad. C'est l'attentat le 
plus meurtrier à avoir été commis en Irak depuis l'invasion 
anglo-américaine qui a renversé le régime baassiste de Saddam 
Hussein en 2003. 
 
 (Karim Rahim; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant