L'EI revendique un attentat contre l'armée égyptienne dans le Sinaï

le
0
    ISMAILIA, Egypte, 25 novembre (Reuters) - L'organisation 
Etat islamique (EI) a revendiqué vendredi l'attentat commis la 
veille au soir dans le nord du Sinaï, dont le bilan s'est 
alourdi, passant à au moins douze morts selon des sources 
médicales. 
    L'attaque s'est produite à un barrage de sécurité au sud 
d'El Arish, la capitale de la province du Nord-Sinaï. 
    "Un certain nombre de soldats du califat ont attaqué un 
poste de contrôle appartenant aux apostats de l'armée égyptienne 
dans le village de Sabil, au sud-ouest d'El Arish, et à la suite 
d'affrontements à l'arme légère et intermédiaire ils ont pu tuer 
quinze des éléments présents dans ce poste ", affirme l'EI. 
    Dans un communiqué diffusé jeudi soir, l'état-major de 
l'armée égyptienne faisait état de huit soldats tués ainsi que 
trois assaillants. L'armée ajoute que les insurgés, qui 
circulaient à bord de véhicules 4x4, ont attaqué le barrage à 
l'explosif. 
    De source médicale, on indique vendredi que les corps de 
quatre autres soldats ont été trouvés. Douze autres ont été 
blessés et un soldat est porté disparu, ajoute-t-on de même 
source. 
    Selon des témoins, les mesures de sécurité ont été 
renforcées vendredi dans et autour d'El Arish. 
    La péninsule du Sinaï est le théâtre d'une insurrection 
islamiste qui a gagné en intensité depuis le renversement par 
l'armée du président islamiste Mohamed Morsi durant l'été 2013. 
Les insurgés ont fait allégeance en 2014 à l'Etat islamique. 
 
 (Yusri Mohamed et Mostafa Hashem; Henri-Pierre André pour le 
service français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant