L'EI revendique le meurtre d'un chrétien au Bangladesh

le
1
    DACCA, 23 mars (Reuters) - Des islamistes du Bangladesh 
affiliés au groupe Etat islamique ont revendiqué mercredi le 
meurtre d'un chrétien âgé de 68 ans présenté comme un pasteur, 
poignardé la veille par trois hommes à Kurigram, une ville au 
nord de Dacca.  
    Le service SITE de surveillance des sites islamistes a 
déclaré que cet assassinat, qualifié de "leçon pour les autres", 
avait été revendiqué sur un compte Twitter par Daech (acronyme 
arabe de l'EI). La police a déclaré que la victime s'était 
convertie de l'islam au christianisme en 1999 mais qu'il ne 
s'agissait pas d'un pasteur.   
    Ces derniers mois, l'EI a revendiqué au Bangladesh la 
responsabilité du meurtre de deux étrangers et de plusieurs 
attaques visant les membres de sectes musulmanes minoritaires ou 
d'autres groupes religieux. 
    La police attribue la responsabilité de cette vague de 
violence au groupe local Jamaat-ul-Mujahideen.  
 
 (Ruma Paul; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 il y a 9 mois

    Alors Mr Vals, nous sommes en guerre ? Très bien ! Mais alors les minutes de silence nous les ferons à la fin de la guerre. Les drapeaux en berne nous les déployons tels des étendards et qu’ils conduisent notre armée frapper là où est l’ennemi au lieu de la voir se pavaner dans nos rues. En résumé : nous voulons moins de belles paroles et plus d’actes … de guerre. Les mous out !