L'EI revendique l'assassinat d'un prêtre hindou au Bangladesh

le
0
    DACCA, 21 février (Reuters) - Des islamistes présumés ont 
tué à l'arme blanche un prêtre hindou dimanche dans un temple du 
Bangladesh et blessé par balles un fidèle qui lui venait en 
aide. 
    La police soupçonne un groupe islamiste local, JMB (Jamaatul 
Mujahedeen Bangladesh), d'avoir commis l'attaque, tandis que le 
groupe djihadiste Etat islamique l'a revendiquée via un 
communiqué diffusé sur l'application de messagerie cryptée 
Telegram. 
    Le Bangladesh connaît depuis plusieurs mois une série 
d'attaques d'extrémistes, notamment des attentats à la bombe qui 
ont visé des mosquées aussi bien que des temples hindouistes. 
    L'attaque de dimanche s'est produite au temple de Deviganj, 
près de Panchagar, à 500 km environ au nord de la capitale 
Dacca, a indiqué la police. 
 
 (Serajul Quadir et Hadibur Rahman Bilu; Eric Faye pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant