L'EI repoussé des abords de la raffinerie de Baïdji en Irak

le
0

BAGDAD, 13 avril (Reuters) - Les combattants djihadistes de l'Etat islamique ont pénétré lundi matin dans le périmètre de sécurité érigé autour de la raffinerie de Baïdji, la plus grande d'Irak, rapportent les autorités locales. Ils en ont été repoussés par les forces de sécurité appuyées par des raids aériens de la coalition dirigée par les Etats-Unis, ajoutent ces autorités qui disent contrôler la situation. Les forces de sécurité irakiennes, épaulées par des milices chiites, ont réussi à forcer en novembre dernier cinq mois de siège de la raffinerie de Baïdji par l'EI, qui avait provoqué la fermeture de ce site situé au nord de Bagdad. Mais des parties de la ville et de ses environs sont toujours le théâtre d'affrontements. "L'attaque entamée il y a deux jours contre la raffinerie est la plus violente à ce jour", a commenté un membre du conseil provincial de Salaheddine, Khazaal Hammad. "Ils ont réussi à passer le cordon de sécurité et à entrer sur le complexe. Mais les forces de sécurité et l'appui aérien de la coalition ont empêché leur progression." Le périmètre de sécurité de la raffinerie couvre une superficie d'environ 20 km2. (Rédaction de Bagdad; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant