L'EI renforcerait les défenses de sa "capitale" Rakka, en Syrie

le , mis à jour à 11:41
1

BEYROUTH, 24 juin (Reuters) - L'organisation Etat islamique a commencé à renforcer les défenses de sa capitale autoproclamée, Rakka, après avoir subi cette semaine de nouveaux revers face aux combattants kurdes de la milice YPG dans le nord de la Syrie, a déclaré mercredi un responsable kurde. Les peshmergas, soutenus par les frappes aériennes de la coalition internationale, ont pris mardi le contrôle de la ville d'Aïn Issa, située à une cinquantaine de kilomètres au nord de Rakka. La milice YPG a indiqué mardi qu'elle n'avait pas l'intention d'attaquer Rakka au terme de cette opération destinée, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui documente le conflit, à sécuriser l'autoroute qui relie à Alep, à l'Ouest, à la province de Hassaka, frontalière de l'Irak. Mais selon Redur Xelil, porte-parole des YPG, les Kurdes ont été informés du fait que les djihadistes "ont commencé à creuser des tranchées aux abords de Rakka pour renforcer leurs défenses". Cette information n'a pas pu être vérifiée de source indépendante. (Sylvia Westall; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2931816 le mercredi 24 juin 2015 à 11:44

    La ville doit etre "rasée" Un raid de b52 ferait l'affaire.