L'EI renforce ses positions à Ramadi, l'armée irakienne avance

le , mis à jour à 12:01
0

BAGDAD, 25 mai (Reuters) - Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont renforcé leurs positions lundi dans la ville irakienne de Ramadi, déployant des combattants en prévision d'affrontements avec les forces de sécurité et les milices qui font marche sur la capitale de la province d'Anbar. Les forces irakiennes ont regagné du terrain à l'est de Ramadi depuis le lancement samedi de leur contre-offensive, une semaine après la chute de la ville aux mains de l'EI. Lundi, les forces de sécurité, appuyées par des miliciens chiites et des combattants de tribus sunnites, ont repris une partie de la localité d'Al Tach, à 20 km au sud de Ramadi, a-t-on déclaré de source proche de la police. Dans Ramadi, des habitants ont vu des camions transportant des dizaines de djihadistes arriver dimanche soir avant de se répartir à travers la ville. Un habitant dit ainsi avoir vu au moins 40 combattants descendre de trois camions arrivés dans le quartier d'Al Tamim, dans le sud de Ramadi. "Ils transportaient des armes et portaient des tenues kakis et des ceintures de balles", a dit cet habitant. "Ils parlaient dans un dialecte arabe, ce n'étaient pas des Irakiens". (Bureau de Bagdad; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant