L'EI promet de détruire des prisons saoudiennes

le
0
    RYAD, 6 janvier (Reuters) - L'organisation Etat islamique 
(EI) menace de détruire les prisons saoudiennes où sont détenus 
de nombreux djihadistes dans un article mis en ligne mardi. 
    Le groupe d'Abou Bakr al Baghdadi, qui a revendiqué 
plusieurs attaques dans le royaume saoudien, vise spécifiquement 
les prisons d'Al Ha'ir, près de Ryad, où sont enfermés plusieurs 
centaines d'islamistes, et de Tarfiya. 
    Sa menace survient quelques jours après l'exécution par 
l'Arabie saoudite de 43 membres d'Al Qaïda, en même temps que du 
dignitaire chiite Nimr al Nimr dont la mort a provoqué une crise 
diplomatique avec l'Iran. 
    Elle fait également suite à une déclaration d'Al Baghdadi 
dans laquelle le "calife" autoproclamé de "l'Etat islamique", 
dont le précédent message remontait au mois de mai, appelle ses 
partisans à frapper Israël mais aussi le royaume saoudien. (voir 
 ID:nL8N14F0CJ ) 
    "L'Etat islamique cherche constamment à libérer des 
prisonniers, mais nous estimons qu'il ne sera pas possible d'en 
terminer avec ces questions des prisonniers si le régime des 
tyrans n'est pas éradiqué et si leurs prisons ne sont pas 
détruites et rasées", peut-on lire dans cet article. 
    En juillet dernier, un partisan du groupe djihadiste s'est 
fait exploser à bord d'une voiture piégée à un barrage de 
sécurité situé à l'extérieur de la prison d'Al Ha'ir. (voir 
 ID:nL5N0ZX02K ) 
    L'EI a revendiqué une série d'attentats et de fusillades qui 
ont fait plus de 50 morts en Arabie saoudite depuis novembre 
2014, principalement des membres de la minorité chiite mais 
aussi une quinzaine de membres des forces de sécurité du royaume 
sunnite. 
 
 (Angus McDowall avec Ahmed Tolba au Caire; Henri-Pierre André 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant