L'EI forcé de baisser de 50% la paye de ses combattants-USA

le
1
    LONDRES, 8 février (Reuters) - L'Etat islamique a été 
contraint de réduire de 50% le salaire de ses combattants, les 
frappes aériennes de la coalition internationale menée par les 
Etats-Unis ayant eu pour conséquence de réduire les gains qu'il 
tire du commerce du pétrole, a déclaré lundi un responsable du 
Trésor américain. 
    Daniel Glaser, secrétaire adjoint spécialisé dans les 
questions du financement du terrorisme au département du Trésor, 
explique que les capacités de Daech en matière d'extraction, de 
raffinage et de transport du pétrole à partir des territoires 
qu'il contrôle en Irak et en Syrie ont été obérées par les 
frappes aériennes de la coalition. 
    "Quand vous regardez les difficultés qu'ils ont en ce qui 
concerne le transport, l'extraction, je pense qu'il est juste de 
dire qu'ils ne sont pas à même de gagner de l'argent de la façon 
dont ils avaient l'habitude de le faire", a déclaré Daniel 
Glaser lors d'une conférence à Londres. 
    Il a ajouté que les réductions de salaires des combattants 
de l'EI à Rakka, la capitale de fait de l'Etat islamique en 
Syrie, pouvait atteindre 50%. 
 
 (Michael Holden; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 10 mois

    Bravo Monsieur Poutine!