L'EI déplace des chrétiens syriens vers Rakka, rase un monastère

le
0

BEYROUTH, 21 août (Reuters) - Les djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) ont transféré vers le nord-est de la Syrie des dizaines de captifs chrétiens et détruit un monastère dans la province de Homs (centre), rapporte jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'OSDH, qui s'appuie sur un réseau d'informateurs en Syrie, précise que l'EI a rasé le monastère de la ville de Qaryatain, qui est située sur un des axes routiers reliant la cité antique de Palmyre à Damas et aux montagnes de Qalamoun, à la frontière avec le Liban. La ville a été prise au début du mois par les djihadistes au terme d'une offensive contre les forces gouvernementales mais est toujours la cible de raids de l'aviation syrienne. Qaryatain se trouve également dans une région riche en gisements de d'hydrocarbures. Après la prise de la ville, les combattants de l'EI ont capturé quelque 230 personnes, dont des dizaines de chrétiens. Une cinquantaine d'entre eux ont été relâchés et 110 autres transférés vers la province de Rakka, la fief syrien des djihadistes dans le nord-est du pays. Le sort des autres est inconnu, ajoute l'OSDH. (John Davison; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant