L'EI décapite un Syrien accusé d'avoir attaqué ses hommes

le
0

AMMAN, 15 janvier (Reuters) - Des djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont décapité un Syrien accusé d'appartenir à une cellule qui aurait tendu une embuscade à ses membres à Al Maïadine, près de la frontière irakienne, a déclaré jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'EI est en lutte à la fois contre l'armée régulière syrienne et contre d'autres groupes d'insurgés, en limite des territoires sous son contrôle. Mais une recrudescence des attaques contre des combattants de l'EI a été constatée à l'intérieur même de ses bastions, dans les provinces de Rakka et de Daïr-az-Zour. Le Syrien en question a été décapité et son corps crucifié dans un jardin public d'Al Maïadine. Sa tête a été exposée pendant trois jours, indique l'OSDH, qui suit l'évolution du conflit syrien et s'appuie sur un réseau d'informateurs sur le terrain. L'homme avait été accusé d'avoir "mis sur pied une cellule chargée de combattre l'Etat islamique" en tendant des embuscades et en faisant exploser des véhicules de l'EI, ajoute l'OSDH. Quatre autres hommes, dont un étudiant, ont été exécutés à Daïr-az-Zour pour liens présumés avec les autorités syriennes, a ajouté l'OSDH, qui est basé en Grande-Bretagne. "L'un d'eux avait été arrêté pour avoir fumé une cigarette. Ce n'est qu'ensuite que l'Etat islamique l'a accusé d'être un informateur à la solde du régime", a déclaré Rami Abdoulrahman, qui dirige l'OSDH. L'EI interdit de fumer dans les territoires sous son contrôle, en se réclamant d'une interprétation draconienne de l'islam. L'agence de presse officielle syrienne SANA rapporte de son côté que l'EI a exécuté trois civils et a exposé leurs cadavres à Al Maïadine. L'EI contrôle presque la totalité de la province de Daïr-az-Zour, qui s'étend de Rakka à la frontière irakienne et relie les territoires d'Irak et de Syrie sous sa domination. Le chef d'une organisation insurgée appelée "Voile blanc" a déclaré que son groupe avait tué ces derniers mois plus de 100 djihadistes de l'EI lors d'attaques dans la province de Daïr-az-Zour. (Suleiman Al-Khalidi; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant