L'EI compterait 300 partisans actifs américains sur internet

le
0
    WASHINGTON, 1er décembre (Reuters) - Le groupe djihadiste 
Etat islamique compte sur internet 300 Américains pouvant être 
définis comme "partisans actifs", à en croire une étude 
d'universitaires rendue publique mardi. 
    Le Programme de l'université George Washington sur 
l'extrémisme indique dans cette étude que le nombre d'autres 
Américains qui "consomment" de la propagande de l'EI de manière 
passive s'élève à "quelques milliers". 
    Twitter est la "plate-forme de prédilection" la plus 
largement utilisée par le noyau actif des partisans américains 
de l'EI, lit-on également dans l'étude. Mais les partisans et 
sympathisants de l'EI aux Etats-Unis utilisent d'autres médias 
et réseaux sociaux comme Facebook, Google+ et Tumblr, sans 
compter des applications de messagerie cryptées comme Kik, 
Telegram ou surespot, ainsi que le "dark web".  
 
 (Mark Hosenball; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant