L'EI commet un génocide, dit l'Irak au Conseil de sécurité

le
0

NATIONS UNIES, 17 février (Reuters) - L'Irak a déclaré mardi au Conseil de sécurité des Nations unies que les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) avaient commis un génocide. "Ces groupes terroristes ont foulé aux pieds toutes les valeurs de l'humanité. Ils ont commis les actes terroristes les plus odieux contre les Irakiens, qu'il s'agisse de chiites, de sunnites, de chrétiens, de turkmènes, de chabaks ou de yazidis", a dit le représentant permanent de l'Irak à l'Onu, Mohamed Ali Alhakim. L'Irak, a ajouté l'ambassadeur, a besoin d'une aide plus importante pour parvenir à libérer l'ensemble des territoires sous le contrôle de l'EI depuis l'an dernier. Le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les droits de l'homme, Ivan Simonovic, avait estimé en octobre dernier que les opérations lancées par les djihadistes de l'EI contre la minorité yazidie en Irak équivalaient sans doute à une tentative de génocide. L'émissaire de l'Onu pour l'Irak, Nikolaï Mladenov, s'est déclaré mardi vivement préoccupé par la sécurité des diverses communautés ethniques et religieuses d'Irak dans les régions sous la domination de l'EI. "Des attaques terroristes presque quotidiennes continuent de viser délibérément l'ensemble des Irakiens, mais surtout la communauté chiite, ainsi que les minorités ethniques et religieuses, à travers le pays", a-t-il dit devant le Conseil de sécurité. "Tout aussi inquiétant est le nombre croissant de cas de vengeance visant notamment les membres de la communauté sunnite dans les zones dont ont été chassés les djihadistes de l'EI", a-t-il continué". (Michelle Nichols; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant