L'EI bombarde des positions rebelles sur le barrage de Tabka

le
0
    BARRAGE DE TABKA, Syrie, 29 mars (Reuters) - Les djihadistes 
du groupe Etat islamique (EI) ont bombardé mercredi des 
positions tenues par les rebelles des Forces démocratiques 
syriennes (FDS) sur le barrage de Tabka, à l'ouest de Rakka, 
rapporte un journaliste de Reuters. 
    Ces tirs ont contraint des ingénieurs qui travaillaient sur 
la structure endommagée à se replier. 
    Situé à une quarantaine de kilomètres en amont de Rakka, sur 
l'Euphrate, le barrage hydroélectrique de Tabka est devenu un 
enjeu stratégique et de propagande alors que l'étau se resserre 
autour de Rakka, la capitale de fait du groupe Etat islamique 
(EI) en Syrie.   
    Les systèmes de contrôle de l'édifice, situé à l'extrémité 
orientale du lac Assad qui alimente le fleuve, ont été mis hors 
service par un bombardement aérien de la coalition menée par les 
Etats-Unis, qui soutiennent les FDS, contre les forces 
djihadistes. 
    Les ingénieurs qui ont dû quitter les lieux mercredi 
travaillaient à ouvrir une voie pour permettre l'évacuation des 
eaux accumulées en amont.     
    Les FDS, alliance des miliciens kurdes des Unités de 
protection du peuple (YPG) et de rebelles arabes, se sont emparé 
la semaine dernière de l'extrémité du nord du barrage, qui court 
sur près de cinq kilomètres. 
 
 (Rodi Saïd; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant