L'EI attaque une ville du Kurdistan irakien

le
0

ERBIL, Irak, 11 janvier (Reuters) - Des djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont tué 24 membres des forces de sécurité kurdes lors d'une attaque surprise samedi près de la ville de Gouer, à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest d'Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. Les combats se poursuivaient dimanche dans la région. Les forces gouvernementales irakiennes et les peshmergas, les combattants kurdes, espèrent lancer une offensive à partir de Gouer pour chasser les djihadistes de la ville de Mossoul, occupée depuis juin par l'EI. Les islamistes ont traversé vendredi soir la rivière Zab à bord de petites embarcations et sont entrés dans Gouer mais les peshmergas sont parvenus à les repousser, ont rapporté des officiers kurdes. Les combats ont fait une soixantaine de morts et de nombreux blessés parmi les combattants de l'EI, a précisé l'un d'eux. Les peshmergas accusent l'armée irakienne d'avoir abandonné une position au moment de l'attaque, laissant la voie libre aux djihadistes qui voulaient attaquer Gouer. Les islamistes ont par ailleurs tiré une vingtaine d'obus de mortier dimanche sur la raffinerie de Baïdji avant de se retirer après trois heures de combats. (Isabel Coles avec Saif Hameed, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant