L'EI attaque une base aérienne dans l'est de la Syrie - OSDH

le
0

BEYROUTH, 4 décembre (Reuters) - Au moins 19 soldats et miliciens pro-gouvernementaux syriens ont été tués dans l'attaque par des djihadistes d'une base de l'armée de l'air, l'un des tout derniers bastions tenus par le régime de Bachar al Assad dans l'est de la Syrie, a rapporté jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les combattants du groupe Etat islamique (EI) renforcent petit à petit leur contrôle sur la province orientale de Daïr az Zour, depuis le début de l'année, mais les forces du président Assad tiennent encore plusieurs points, dont la base aérienne en question. Les djihadistes de l'EI ont lancé leur attaque mercredi soir, après avoir fait exploser une voiture piégée, pilotée par un kamikaze, contre un bâtiment voisin où des soldats gouvernementaux s'étaient massés, indique l'OSDH, qui dispose d'un réseau d'informateurs rendant compte de l'évolution du conflit syrien. Sept djihadistes ont péri dans ces combats, précise l'OSDH. L'agence de presse officielle syrienne Sana ne fait pas état de ces affrontements. Mercredi, elle rapportait que l'armée syrienne avait infligé de lourdes pertes à l'EI dans la ville de Daïr az Zour. (Alexander Dziadosz; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant