L'EI a utilisé du gaz moutarde en Syrie, selon les Etats-Unis

le
0
    WASHINGTON, 17 février (Reuters) - Le bombardement au gaz 
moutarde du 21 août à Marea, dans le nord de la Syrie, est 
imputable à l'Etat islamique, a annoncé mercredi Mark Toner, 
porte-parole du département d'Etat américain.  
    Ces conclusions s'appuient sur "des preuves photographiques 
et sur le compte rendu des événements effectué par l'opposition 
syrienne", a-t-il précisé.  
    Selon un rapport confidentiel de l'Organisation pour 
l'interdiction des armes chimiques (OIAC) daté du 29 octobre, 
deux personnes ont été exposées au gaz moutarde à Marea à 
l'automne dernier. "Il est très probable que cela ait conduit au 
décès d'un bébé", ajoute l'OIAC.   
    La Syrie est censée avoir démantelé son arsenal chimique il 
y a un an et demi dans le cadre d'un accord supervisé par 
l'OIAC. 
 
 (Lesley Wroughton; Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant