L'EI a été chassé d'un tiers de l'est de Mossoul en Irak

le
0
    KAYYARA, Irak, 15 novembre (Reuters) - Les forces irakiennes 
ont chassé les djihadistes de l'Etat islamique de plus d'un 
tiers de la partie orientale de Mossoul, après quatre semaines 
d'offensive pour reprendre cette grande métropole du nord du 
pays, a annoncé mardi le ministère de l'Intérieur. 
    Le Tigre divise Mossoul en parties est et ouest. La partie 
orientale est légèrement plus grande que la partie ouest, où se 
trouve la vieille ville. 
    "Plus d'un tiers de cette partie (orientale) a été libérée", 
a déclaré le général Saad Maan, porte-parole du ministère 
irakien de l'Intérieur, lors d'une conférence de presse à la 
base militaire de Kayyara, principal point de transit pour les 
forces engagées dans la bataille. 
    Jusqu'à présent, 955 djihadistes ont été tués et 108 autres 
faits prisonniers sur la seule ligne de front au sud de la 
ville, a détaillé le porte-parole, qui n'a pas fourni de bilan 
global de l'offensive, que ce soit pour les forces de sécurité 
ou les combattants de l'EI. 
    Plus de 54.000 personnes ont été déplacées vers des secteurs 
tenus par l'armée, en raison des combats qui ont fait rage dans 
les villages et villes des alentours de Mossoul, selon une 
évaluation des Nations unies. Ce chiffre n'englobe pas les 
dizaines de milliers de personnes contraintes d'accompagner les 
djihadistes de l'EI pour couvrir leur retraite en direction de 
Mossoul. 
 
 (Ahmed Rachid; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant