L'EI a détruit de nouveaux monuments à Palmyre - conservateur

le
2
    BEYROUTH, 20 janvier (Reuters) - Les combattants du groupe 
Etat islamique, qui ont repris possession de la ville antique de 
Palmyre, y ont détruit l'un des plus célèbres monuments de ce 
site historique, le Tétrapyle, ainsi que la façade du théâtre 
romain, a annoncé Maamoun Abdoulkarim, conservateur des 
antiquités syriennes, vendredi. 
    L'EI a repris la cité antique en décembre après en avoir été 
délogé en mars par les forces syriennes soutenues par la Russie 
et par des milices chiites. 
                     
 
 (Tom Perry; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • busterk le vendredi 20 jan 2017 à 10:23

    Ils facilitent l'extraction des oeuvres pour les marchés d'art occidentaux !

  • M9390997 le vendredi 20 jan 2017 à 10:13

    Mais que font les militaires de la coalition face a ces vendables, ils réunionnite ?