L'Egypte viserait 2018 pour le chantier de sa centrale nucléaire

le
0
    MOSCOU, 2 février (Reuters) - L'Egypte pourrait entamer la 
construction de sa première centrale nucléaire en 2018 avec 
l'aide de la Russie, rapporte mardi l'agence de presse russe 
Interfax en citant le ministre de l'Industrie et du Commerce, 
Denis Mantourov. 
    Les autorités du Caire espèrent que la centrale, qui sera 
construite à Dabaa, sur la côte méditerranéenne, pourra être 
opérationnelle en 2022. 
    L'Egypte et la Russie ont signé en novembre dernier un 
accord de coopération pour la construction de la centrale, 
incluant l'extension d'un prêt russe à l'Egypte pour couvrir le 
coût des travaux. 
    Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a évoqué à cette 
occasion une usine de "troisième génération" comportant quatre 
réacteurs, sans plus de précisions. 
    Le projet de centrale nucléaire égyptienne remonte au début 
des années 1980. Il avait été gelé après la catastrophe de 
Tchernobyl, en 1986, avant d'être relancé dans les années 2000 
pour couvrir les besoins en énergie d'une population en forte 
croissance, qui dépasse désormais 90 millions d'habitants. 
     
 
 (Vladimir Soldatkin; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant