L'Egypte veut une nouvelle capitale administrative à l'est du Caire

le
0

(Actualisé avec précisions sur le projet) CHARM EL CHEIKH, Egypte, 13 mars (Reuters) - Le gouvernement égyptien a annoncé vendredi un projet de construction d'une nouvelle capitale administrative à l'est du Caire pour un budget de 45 milliards de dollars et dans un délai de cinq à sept ans. L'annonce a été faite lors de la conférence internationale sur l'investissement qui se tient à Charm el Cheikh, dans le sud du Sinaï. (voir ID:nL5N0WF3H5 ) Le ministre du Logement, Mostafa Madbouli, a précisé que le projet intégrait aussi la construction de 1,1 million de logements. "Nous parlons d'une capitale mondiale", a-t-il dit. Cette nouvelle capitale, dont la superficie serait équivalente au territoire de Singapour, devrait sortir de terre dans un triangle compris entre Le Caire et les villes côtières de Suez et Aïn Soukhna, sur le golfe de Suez, la pointe occidentale de la mer Rouge. Sa construction devrait désengorger Le Caire. La métropole compte aujourd'hui quelque 20 millions d'habitants, mais sa population devrait doubler dans les quarante ans, a précisé le ministre. En plus de bâtiments gouvernementaux, de missions diplomatiques et d'immeubles d'habitation, le projet de construction de la future capitale administrative prévoit l'installation de centrales électriques solaires dont les panneaux couvriront 90 km². (Michael Georgy et Stephen Kalin; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant