L'Egypte veut un mandat de l'Onu pour une coalition en Libye

le
0

PARIS, 17 février (Reuters) - Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a souhaité mardi l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu qui permettrait, après le feu vert du peuple et du gouvernement libyen, une intervention d'une coalition contre les djihadistes en Libye. Interrogé sur Europe 1 sur la nécessité d'une résolution de l'Onu en ce sens, il a répondu : "Oui il n'y pas d'autre choix, en prenant en compte que le peuple libyen soit d'accord et que le gouvernement libyen soit d'accord et nous appelle pour agir pour rétablir la stabilité et la sécurité". L'armée égyptienne a pilonné lundi à l'aube les positions du groupe Etat islamique (EI) en Libye, au lendemain de la diffusion d'une vidéo montrant la décapitation de 21 Egyptiens de confession copte par les djihadistes. "Nous ne voulions pas que l'Egypte intervienne militairement, nous ne voulions pas agir à l'intérieur de la frontière libyenne par respect pour la souveraineté et pour le peuple libyen mais ce qu'il s'est passé est un crime monstrueux", a dit Abdel Fattah al Sissi. "Que nos enfants soient égorgés en Libye et ne pas agir, non. C'est une forme d'auto-défense". Prié de dire si l'armée égyptienne allait de nouveau bombarder les positions des djihadistes en Libye, il a répondu : "Nous avons besoin de refaire une telle réponse mais ensemble, pour arrêter le terrorisme." (Marine Pennetier, édité par)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant