L'Egypte veut attirer 20 millions de touristes par an d'ici 2020

le
0

CHARM EL-CHEIKH, Egypte, 15 mars (Reuters) - L'Egypte espère tirer 20 milliards de dollars de revenus du tourisme et se fixe comme objectif d'attirer 20 millions de visiteurs d'ici 2020, a déclaré dimanche à Reuters le nouveau ministre du Tourisme, Khaled Ramy. Depuis la chute d'Hosni Moubarak, en février 2011, l'instabilité politique et l'insécurité ont éloigné les touristes étrangers. De 14,7 millions en 2010, leur nombre a chuté à 9,8 millions en 2011, l'année des "printemps arabes". La situation s'était redressée par la suite (11,5 millions), mais l'année dernière a été marquée par un nouveau recul des visiteurs étrangers, à dix millions environ. Ramy, nommé au début du mois, veut relancer le secteur et table sur une croissance de 15% des visiteurs étrangers dès cette année. "Le message se trouve juste devant moi: il est 7h00 du matin et nous avons déjà ce magnifique soleil qui brille sur Charm el-Cheikh", a-t-il dit dans une interview accordée à Reuters en marge de la conférence internationale sur l'investissement que l'Egypte organise dans cette station balnéaire sur la mer Rouge. Pour soutenir cet objectif, l'Egypte envisage la construction de deux nouveaux sites touristiques, l'un sur la mer Rouge, l'autre sur la Méditerranée, pour un investissement approchant le milliard de dollars sur cinq ans. Une campagne publicitaire confiée pour trois ans à une entreprise privée accompagnera l'effort. Le secteur égyptien dispose de capacités hôtelières suffisantes pour loger 20 millions de touristes, a poursuivi le ministre. En revanche, des investissements sont nécessaires dans le secteur de la restauration et dans les commerces. (Stephen Kalin; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant