L'Egypte va baisser les impôts sur les sociétés et hauts revenus

le
0

LE CAIRE, 11 mars (Reuters) - Soucieux d'attirer les investisseurs pour relancer une économie à l'agonie depuis la révolte populaire de 2011, le gouvernement égyptien s'apprête à approuver ce mercredi une réforme fiscale prévoyant notamment une baisse du taux d'imposition des sociétés et des hauts revenus, a annoncé le ministre de l'Investissement. Cette réforme est un signal envoyé aux milieux d'affaires avant la conférence économique prévue en fin de semaine dans la station balnéaire de Charm el Cheikh, où l'Egypte entend dévoiler de grands projets et espère attirer des milliards de dollars d'investissements. Le projet de réforme fiscale prévoit de faire passer le taux d'imposition des sociétés ou des personnes qui gagnent plus d'un million de livres égyptiennes (environ 123.240 euros) par an de 25% à 22,5% pendant une période de dix ans. "Le gouvernement va approuver aujourd'hui l'unification des impôts", a déclaré à Reuters le ministre de l'Investissement Achraf Salman. "Cette réforme va encourager l'investissement et déboucher sur un système fiscal plus juste pour tout le monde", a-t-il affirmé. Parmi les mesures qui vont être entérinées figure, selon le ministre, la suppression de la surtaxe de 5% des hauts revenus (supérieurs à un million de livres) qui avait été mise en place l'an dernier pour une période de trois ans. Le nouveau régime fiscal devrait être appliqué dès l'année fiscale 2015-2016 débutant en juillet prochain, a précisé Achraf Salman. (Ehab Farouk; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant