L'Egypte sur le point d'importer du gaz

le
0

Commodesk - Le gouvernement égyptien a annoncé la signature de contrats de fourniture de gaz depuis l'Algérie. Les quantités livrées et le montant de la transaction n'ont pas été communiqués. Le contrat prévoit également que les compagnies égyptiennes participent à l'exploitation de gisements de pétrole en Algérie, et que la production soit amenée en Egypte pour être raffinée.

L'Egypte est pourtant le deuxième producteur de gaz en Afrique, avec 61,3 milliards de mètres cubes en 2011, pour une consommation évaluée à 49,6 milliards de mètres cubes, d'après les données de BP. Mais les besoins intérieurs augmentent rapidement (22% ces trois dernières années) et le pays a de plus en plus de difficultés à assurer ses contrats d'exportation.

Plusieurs livraisons ont été interrompues ces derniers mois, notamment avec la Jordanie la semaine dernière. Parmi les clients de l'Egypte, L'Union européenne, les Etats-Unis, le Japon et les pays arabes. Ces derniers, cependant, ont subi les attentats à répétition contre le Gazoduc arabe depuis la chute d'Hosni Moubarak.

Des discussions sont également en cours avec le Qatar, premier exportateur mondial de GNL, pour des contrats d'approvisionnement. Le pays prépare à l'avance le moment où il sera importateur net de gaz.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant