L'Egypte se plaint d'un manque de coordination sécuritaire

le
0

LE CAIRE, 7 novembre (Reuters) - Le chef de la diplomatie égyptienne a reproché samedi aux "pays étrangers" de ne pas avoir répondu aux appels de l'Egypte à davantage de coopération en matière de lutte antiterroriste et de ne pas partager avec Le Caire les informations de leurs services de renseignement sur le crash d'un avion de ligne russe dans le Sinaï. Alors que l'hypothèse d'un attentat à la bombe semble se préciser, de nombreux pays, dont la Grande-Bretagne et la Russie, ont annoncé la suspension de leurs vols vers l'Egypte, sur fond de mise en cause d'une possible déficience des services de sécurité égyptiens. Lors d'une conférence de presse samedi au Caire, le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukry, a préféré s'en prendre à des "pays étrangers" qu'il n'a pas nommés. "Les informations que nous avons entendues (sur les causes du crash) n'ont pas été partagées en détail avec les services de sécurité égyptiens", a-t-il déclaré. "Nous nous attendions à ce que les données techniques nous soient fournies." (Omar Fahmy; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant