L'Égypte ravive les craintes occidentales

le
0
Les Occidentaux et les voisins de l'Égypte redoutent que les manifestations du Caire n'entraînent une instabilité qui remettrait en cause les équilibres régionaux.

Les affrontements entre partisans et opposants du président Mohamed Morsi en Égypte sont suivis de près par la communauté internationale, inquiète de l'instabilité d'un pays qui joue traditionnellement un rôle central au Proche-Orient. Washington, Londres et Paris, entre autres, ont officiellement appelé les protagonistes à la «retenue» et au «dialogue».

Selon des analystes occidentaux, le président égyptien, en maintenant le décret qui élargit «temporairement», dit-il, son pouvoir, fait le pari que la mobilisation de l'opposition a atteint son seuil maximal. S'il «tenait bon» jusqu'à l'échéance de la mi-décembre, et si le projet de Constitution était alors validé par référendum, le chef de l'État pourrait alors se prévaloir d'avoir fait le bon choix, ajoutent ces sources. Un pari risqué, dan...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant