L'Egypte ouvre Rafah pour laisser des Palestiniens rentrer à Gaza

le , mis à jour à 14:17
0

GAZA, 26 mai (Reuters) - Les autorités égyptiennes ont ouvert mardi le point de passage de Rafah, pour la première fois depuis près de 80 jours, afin de permettre à des Palestiniens bloqués de rentrer dans la bande de Gaza, ont rapporté des témoins et des responsables. L'Egypte n'a toutefois par permis le passage dans l'autre sens, laissant des milliers de Gazaouis, dont certains doivent se déplacer pour aller se faire soigner, bloqués à l'intérieur de l'enclave palestinienne, ont indiqué les autorités du territoire. Depuis que l'armée égyptienne a chassé du pouvoir le président Mohamed Morsi (issu des Frères musulmans) en juillet 2013, les autorités du Caire ont maintenu la plupart du temps fermé le point de passage de Rafah, qui mène à la bande de Gaza, contrôlée par les islamistes du Hamas. L'Egypte l'a ouvert occasionnellement pour permettre à des voyageurs munis de passeports étrangers ainsi qu'à des étudiants ou à des malades de circuler. Israël impose lui aussi des restrictions très strictes à la circulation des Palestiniens via la frontière avec Gaza. (Yousri Mohamed à Ismaïlia; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant