L'Egypte offre à nouveau son aide pour la paix du Proche-Orient

le
0
    JERUSALEM, 10 juillet (Reuters) - Le ministre égyptien des 
Affaires étrangères s'est rendu dimanche en Israël pour une 
visite inhabituelle au cours de laquelle il a proposé l'aide de 
son pays pour relancer les négociations de paix avec les 
Palestiniens. 
    La visite de Sameh Choukry est la première d'un chef de la 
diplomatie égyptienne en Israël depuis neuf ans. Il s'est rendu 
à Jérusalem pour deux rencontres avec le Premier ministre 
israélien Benjamin Netanyahu. 
    Sameh Choukry a estimé qu'une solution à deux Etats "n'était 
pas inatteignable" et a plaidé pour des mesures de nature à 
restaurer la confiance entre les deux camps afin de relancer les 
négociations qui ont échoué en 2014. 
    "Il n'est plus possible d'affirmer que le statu quo est la 
seule chose que l'on peut réussir pour répondre aux espoirs et 
aux aspirations du peuple palestinien et du peuple israélien", 
a-t-il déclaré. 
    La situation actuelle, a-t-il poursuivi, "n'est ni stable, 
ni durable". 
    L'Egypte a offert "toutes les formes possible de soutien" 
pour parvenir à la paix et à la sécurité au Proche-Orient, a 
rappelé le ministre. 
    "Une multitude d'idées et d'initiatives ont été proposées 
pour en faire une réalité concrète - notamment de la part des 
Palestiniens", a-t-il encore dit. "Mais atteindre ces objectifs 
exige des mesures sérieuses pour bâtir la confiance, ainsi 
qu'une volonté sincère qui ne varie pas et ne faiblit pas au gré 
des circonstances". 
    En mai, le président égyptien Abdel Fattah al Sissi avait 
appelé les deux camps à saisir l'opportunité de conclure une 
paix historique, ajoutant que cela favoriserait une amélioration 
des relations entre son pays et Israël. 
     
 
 (Jeffrey Heller; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant