L'Egypte lance un appel d'offres pour développer le canal de Suez

le
0
APPEL D'OFFRES POUR DÉVELOPPER LE CANAL DE SUEZ
APPEL D'OFFRES POUR DÉVELOPPER LE CANAL DE SUEZ

LE CAIRE (Reuters) - L'Egypte a invité 14 consortiums à lui présenter leurs projets de développement de la région du canal de Suez, ont annoncé lundi les autorités qui espèrent augmenter les revenus générés par la voie d'eau pour compenser la fuite des touristes et des investisseurs internationaux depuis le soulèvement de 2011.

Le canal de Suez, qui relie la mer Rouge à la Méditerranée, est la voie navigable la plus courte entre l'Asie et l'Europe. Il rapporte à l'Egypte environ cinq milliards de dollars par an et est devenu la principale source de devises du pays depuis la "révolution du Nil" il y a trois ans.

Les autorités du Caire entendent transformer 76.000 km2 de terrains jouxtant le canal en zone industrielle et logistique.

"Les investisseurs doivent pouvoir bénéficier de services conformes aux standards internationaux, sinon ils iront voir ailleurs", a expliqué le chef de l'Autorité du canal de Suez, Mohab Memish, au cours d'une conférence de presse à Ismaïlia.

Le consortium gagnant sera choisi dans les trois prochains mois et les travaux d'infrastructures devraient commencer début 2015, a précisé le Premier ministre par intérim, Hazem el Beblaoui.

Le projet de développement de la région du canal de Suez avait été adopté par le gouvernement du président islamiste Mohamed Morsi, avant son renversement par l'armée en juillet, mais l'opposition l'avait alors accusé de vouloir saisir des terrains publics pour les vendre à des pays étrangers.

En Egypte, toutes les terres désertiques et côtières non construites appartiennent de facto à l'armée, de nouveau aux commandes du pays depuis l'été dernier.

Asma Alsharif et Omar Fahmy, Tangi Salaün pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant