L'Egypte laisse flotter sa monnaie

le
0

(AOF) - Confrontée à une pénurie de devises qui pénalisait l’économie et à un taux de change au marché noir bien plus faible que l’officiel, la Banque centrale égyptienne a annoncé qu’elle laissait flotter sa monnaie. Selon les agences de presse, la Banque centrale devait tout d’abord fixer un cours pivot de 13 livres égyptiennes par dollar lors d’une adjudication de devises. La devise serait alors autorisée à évoluer plus ou moins 10% autour de ce taux de change. Une fois cette adjudication réalisée, les changes deviendraient flottants.

Cette libération du marché des changes s'accompagne d'un relèvement de 300 points de base de ses taux directeurs.

La décision de la Banque centrale égyptienne devrait aider le pays à obtenir un prêt de 12 milliards de dollars de la part du FMI.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant