L'Égypte jubile après le coup de force de l'armée

le
0
Des questions subsistent sur les motivations des militaires, qui ont déposé le président islamiste Mohammed Morsi.

Le Caire s'est réveillé jeudi dans une ambiance étonnamment détendue après le rapide coup d'État qui a déposé le président Morsi. L'armée égyptienne était pratiquement absente dans les rues, mis à part quelques déploiements de troupes à des endroits stratégiques. L'aviation militaire a improvisé un défilé aérien dans la matinée au-dessus du centre-ville, les avions traçant avec des fumigènes les couleurs nationales, ou dessinant même des c½urs dans le ciel.

Comme si l'état-major avait pris toutes les précautions pour minimiser son rôle dans la chute du pouvoir des Frères musulmans, les soldats sont restés dans leurs casernes, et aucun couvre-feu ni état d'urgence n'ont été décrétés. Aucun uniforme n'était non plus visible pendant la cérémonie de prestation de serment du nouveau président par intérim, Adli Mansour, le matin même. Ce juri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant