L'Egypte et la Jordanie réaffirment la "solution à deux Etats"

le
1
    LE CAIRE, 21 février (Reuters) - Le président égyptien, 
Abdel Fattah al Sissi, et le roi Abdallah de Jordanie ont 
réaffirmé d'une seule voix mardi au Caire leur soutien à une 
solution à deux Etats au conflit israélo-palestinien. 
    "Les deux parties ont discuté d'initiatives futures pour 
sortir le processus de paix au Proche-Orient de l'impasse, en 
particulier avec l'arrivée au pouvoir de l'administration du 
président américain Donald Trump", rapporte la présidence 
égyptienne dans un communiqué rendant compte de la rencontre 
entre les deux dirigeants. 
    "Ils ont également discuté de coordination mutuelle pour 
parvenir à une solution à deux Etats et établir un Etat 
palestinien basé sur les frontières du 4 juin 1967, avec 
Jérusalem-Est pour capitale (...)", ajoute le communiqué. 
    Rencontrant la semaine dernière à la Maison blanche le 
Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, Donald Trump 
s'est démarqué de la position diplomatique des Etats-Unis dans 
le conflit, déclarant qu'il n'avait pas de préférence entre une 
solution "à un ou à deux Etats".   
 
 (Ahmed Aboulenein, Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 11 mois

    C'est bien ils ont pendant longtemps empêché cette solution! Ils n'avaient pas admis que les Palestiniens pouvaient devenir un peuple, pour eux ce n'étaient que des arabes délocalisés! Des juif ils ne pensaient qu'à les remettre à la mer.. Très bien c'est en progrès...