L'Égypte est menacée par une pénurie alimentaire

le
0
La crise économique que traverse le pays freine les importations de blé. Le pays, l'un des plus importants consommateurs mondiaux de cette céréale, ne disposerait plus que de deux mois de réserve.

En plus d'une crise politique, l'Égypte pourrait bientôt faire face à une crise alimentaire. Le pays ne disposerait plus que de 500.000 tonnes de blé d'importation, soit l'équivalent de deux mois de consommation, à en croire un ancien membre du gouvernement Morsi. «Les informations transmises par le gouvernement intérimaire sont moins alarmistes, c'est très confus. Mais une chose est sûre, la situation est fragile. Et la période de ramadan, pendant laquelle la consommation augmente, ajoute à cette fragilité», explique Sébastien Poncelet, consultant chez Agritel.

Malgré une production propre de 8,8 millions de tonnes, l'Égypte est très dépendante des importations de blé. «Le blé local n'est pas de bonne qualité. Il ne peut pas être utilisé à 100% pour faire la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant