L'Egypte achète à nouveau du blé russe

le
0

(Commodesk) L'agence égyptienne des approvisionnements en matières premières (GASC) a sélectionné une nouvelle cargaison de blé russe livrable en octobre en réponse à son enchère de 60.000 tonnes arrivée à échéance le 28 août.

Fourni par le négociant singapourien Olam, le blé sera livré pour 330,64 dollars la tonne. C'est la deuxième enchère remportée en une quinzaine par le blé de Russie, fourni lors du précédent appel par Glencore à 327,37 dollars, et Soyuz à 327,24 dollars la tonne, pour une livraison mi-septembre.

Soyuz Commodities, nouvel entrant sur le marché, récemment agréé par l'agence égyptienne, a demandé un prix identique, mais avec un léger discount sur le transport. Le négociant Soyuz est la filiale pour l'exportation de céréales russes du groupe d'investissement Summa Capital, principal opérateur de ports en Russie.

L'Egypte est le premier marché mondial pour le blé, qu'elle distribue à prix subventionné à sa population. Les Egyptiens consomment en moyenne 400 grammes de pain par jour. GASC a importé ces trois dernières années de 10 à 11 millions de tonnes de blé par an, d'après les chiffres de l'International Grain Council.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant