L'Egypte accuse les Frères musulmans du meurtre d'un procureur

le
0
 (Actualisé avec ministre de l'Intérieur) 
    LE CAIRE, 6 mars (Reuters) - Les autorités égyptiennes ont 
imputé dimanche aux Frères musulmans et au Hamas palestinien 
l'assassinat l'an dernier du procureur Hicham Barakat et annoncé 
que 14 suspects étaient passés aux aveux. 
    Le magistrat, qui était âgé de 64 ans, a été victime d'un 
attentat à la voiture piégée en juin 2015 au Caire. Il est le 
plus haut dépositaire de l'autorité publique à avoir été tué 
depuis le renversement du président islamiste Mohamed Morsi à 
l'été 2013. L'assassinat n'a pas été revendiqué. 
    Au cours d'une conférence de presse, le ministre égyptien de 
l'Intérieur, Magdi Abdel Ghaffar, a déclaré que le meurtre avait 
été commandité par des membres de la confrérie islamiste exilés 
en Turquie, dont Yehia Moussa, porte-parole du ministère de la 
Santé sous la présidence Morsi, et commis en coordination avec 
le Hamas. 
    Le mouvement de la résistance islamique qui contrôle la 
bande de Gaza a entraîné les auteurs de l'attentat et fourni des 
explosifs, a-t-il précisé. 
    Les autorités égyptiens ont arrêté au total 48 membres d'une 
"cellule" des Frères musulmans visant à déstabiliser le pays, 
dont 14, a-t-il dit, ont avoué leur participation à l'assassinat 
du procureur Barakat. 
    "C'est un très gros complot qui a débuté il y a longtemps et 
s'est poursuivi", a dit le ministre. Des extraits vidéo des 
aveux des suspects ont été diffusés par ses services. 
    L'agence officielle de presse Mena et une source judiciaire 
avaient auparavant fait état de six arrestations dans le cadre 
de l'enquête. 
    Ces accusations ont été démenties par Sami Abou Zouhri, 
porte-parole du Hamas qui a dénoncé des charges erronées et 
infondées. Aucun commentaire n'a émané dans l'immédiat de la 
confrérie islamiste. 
 
 (Amina Ismail, Ahmed Aboulenein et Haitham Ahmed avec Nidal Al 
Mughrabi à Gaza; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant