L'Égypte a coupé Internet

le
0
Cette mesure, effective depuis jeudi soir, vise à empêcher les internautes de s'organiser en vue de manifester contre le pouvoir. Les conséquences économiques de cette décision, sans précédent à l'échelle mondiale, sont imprévisibles

C'est une triste première, par son ampleur, dans l'histoire de l'Internet : un pays au réseau très développé vient de couper tous les accès au web de sa population. Effective depuis jeudi soir en Egypte, la mesure a pour objectif d'empêcher les internautes d'utiliser mails et réseaux sociaux pour se fédérer et organiser des manifestations hostiles au pouvoir. Depuis le début de la semaine, des milliers de personnes descendent en effet chaque jour dans la rue pour crier leur mécontentement et tenter de faire valoir leurs droits. Durement réprimé, le peuple semble vouloir suivre l'exemple tunisien et demande le départ du président Moubarack. Reste à savoir si la coupure totale du net ordonnée par le gouvernement permettra de contenir la grogne populaire.

Selon certains observateurs, Internet avait jusqu'à présent joué un rôle clé dans la contestation. D'après les chiffres officiels, un quart de la population, soit 23 millions de personnes, avait un accès ponctuel

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant