L'Église voudrait une finance plus équitable

le
0
Le Saint-Siège propose plusieurs mesures pour encadrer les marchés financiers mondiaux.

Loin de la «démondialisation», l'Église catholique veut... plus de mondialisation. Mais une mondialisation économique et financière maîtrisée afin de résoudre «la nouvelle question sociale». Critiquant les dysfonctionnements actuels de la finance et ceux du Fonds monétaire international, le Vatican a donc proposé lundi la création d'une «sorte de banque centrale mondiale» visant à établir à terme un véritable «système de gouvernement de l'économie et de la finance internationale». Pour aboutir un jour à une «autorité publique à compétence universelle».

Ce n'est pas le Pape qui parle mais son ministère chargé des questions sociales, le conseil pontifical Justice et Paix, sous la responsabilité du cardinal Peter Turkson, un prélat originaire du Ghana que Benoît XVI a tenu à nommer à ce poste. Sans disposer de la force doctrinale d'une encyclique, ce type de document -intitulé «Pour une réforme du système financier et monétaire internationa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant