L'Église mobilise contre le mariage homosexuel

le
1
Le cardinal André Vingt-Trois a parlé samedi à Lourdes de «supercherie» et les évêques donnent le feu vert à des manifestations de rue.

Une «supercherie». Le mot a fait mouche. Surtout dans la bouche du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris. Il l'a lancé, samedi matin à Lourdes dans son discours d'ouverture de l'assemblée d'automne des évêques de France à l'encontre du projet de loi du gouvernement sur le mariage homosexuel. Non que la loi soit une supercherie dans l'esprit du prélat, il visait plutôt sa philosophie. Une «vision de l'être humain» a-t-il dénoncé qui ne reconnaît pas «la différence sexuelle» et dont l'application au mariage saperait un «des fondements de notre société». Et qui «instaurerait une discrimination entre les enfants». La «question fondamentale» étant «le respect de la réalité sexuée de l'existence humaine et de sa gestion par la société».

Supercherie est synonyme de «tromperie» dans le dictionnaire. Devant la presse, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le lundi 5 nov 2012 à 08:16

    JPi - Le Christ n'est pas venu nous dire ce que nous ne devions pas faire ou contre quoi nous devions être mais est venu nous dire comment plaire à Dieu. Aimer Dieu c'est le vivre dans sa vie de tous les jours. Aimer son prochain c'est le faire exister. Le mariage, comme l'entendent les chrétiens, est une belle chose. Parlons en!