L'Église catholique allemande punit ses mauvais payeurs

le
0
Désormais, seuls les contribuables qui s'acquittent de l'impôt sur le culte auront droit de recevoir les sacrements de l'Église.

Il n'y aura pas d'absolution pour les mauvais payeurs de l'Église catholique allemande. La confirmation par la justice d'un décret de la Conférence des évêques allemands entré en vigueur le 24 septembre a provoqué un petit séisme dans la communauté des croyants outre-Rhin: seuls les contribuables s'acquittant rubis sur l'ongle de leur impôt sur le culte ont désormais le droit d'appartenir à l'Église et de recevoir ses sacrements. Les évêques allemands espèrent ainsi enrayer la vague de sorties de l'Église provoquée par les scandales pédophiles.

Les mauvais payeurs ne seront pas automatiquement excommuniés. Mais ils n'appartiennent plus à la communauté catholique allemande dès lors qu'ils ont entrepris la démarche de «quitter l'Église». Depuis 1990, quelque 100.000 fidèles sortent chaque année de l'Église catholique pour ne plus avoir à payer l'impôt sur le culte, obligatoire dès lors que l'on déclare appartenir à une religion outre-Rhin. Celui-ci s'ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant