L'efficacité énergétique s'est améliorée dans le monde en 2015 - AIE

le
0
    LONDRES, 10 octobre (Reuters) - L'efficacité énergétique 
s'est améliorée de 1,8% dans le monde l'an dernier, selon un 
rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publié 
lundi. 
    "L'intensité énergétique - la quantité d'énergie utilisée 
par unité de PIB - s'est améliorée de 1,8% l'an dernier, ce qui 
signifie que l'économie mondiale a eu besoin de moins d'énergie 
pour se développer", écrit l'AIE. 
    Mais les progrès réalisés sont encore insuffisants au regard 
de l'objectif de réduction de l'utilisation des sources 
d'énergie fossile fixé par l'accord de Paris sur le climat, note 
l'AIE qui estime qu'il faudrait pour ce faire améliorer 
l'efficacité énergétique d'au moins 2,6% par an. 
    L'efficacité (ou efficience) énergétique mesure l'évolution 
de la consommation d'énergie nécessaire pour produire un bien ou 
un service. Les normes en matière de carburants automobiles, de 
construction de bâtiment ou d'éclairage contribuent à 
l'améliorer en rendant ces secteurs moins "énergivores". 
    "Cette amélioration a dépassé les 1,5% de gain en 2014 et a 
été le triple du taux moyen observé au cours des dix années 
précédentes (2003-2013", précise l'AIE, qui souligne que ces 
progrès ont été réalisés en dépit d'une baisse des prix de 
l'énergie "qui modère généralement l'enthousiasme pour les 
économies d'énergie". 
    "C'est un signe que de nombreux gouvernements promeuvent des 
politiques en faveur de l'efficacité énergétique, et cela 
fonctionne", s'est félicité Fatih Birol, directeur exécutif de 
l'AIE. 
    En matière de carburants automobiles, l'AIE note ainsi que 
les économies rendues possibles par les normes de consommation 
ont été équivalentes à 2,3 millions de barils de pétrole par 
jour, soit 2,5% de la production mondiale. 
    Les améliorations de l'intensité énergétique ont été les 
plus marquées dans les pays en développement rapide, à l'image 
de la Chine où elle a progressé de 5,6% l'an dernier contre une 
moyenne annuelle de 3,5% sur les dix années précédentes. 
    "L'efficacité énergétique est l'une des ressources que tous 
les pays possèdent en abondance", a ajouté Birol. 
 
 (Nina Chestney; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant