L'effet Trump se prolonge à Wall Street

le
0
L'EFFET TRUMP SE PROLONGE À WALL STREET
L'EFFET TRUMP SE PROLONGE À WALL STREET

NEW YORK (Reuters) - Les indices de Wall Street ont ouvert mardi en hausse modérée après avoir battu la veille leurs records, toujours portés par des anticipations d'effets positifs sur les marchés actions de la politique économique que mettra en oeuvre Donald Trump.

L'indice Dow Jones gagne 48,45 points, soit 0,29%, à 19.005,14 quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,23% à 2.203,31 et le Nasdaq Composite prend 0,29% à 5.384,20.

Le Dow, le S&P-500 et le Nasdaq composite ont tous battu lundi leur record de clôture, de même que le Russell 2000 des valeurs secondaires. Ces quatre indices n'avaient plus terminé simultanément une séance sur un record depuis le 31 décembre 1999.

Les investisseurs attendent du président élu, entre autres choses, des baisses d'impôts, une hausse des dépenses d'infrastructure et un environnement prudentiel allégé dans le secteur bancaire.

Ces espoirs portent les indices boursiers depuis la victoire du candidat républicain au scrutin du 8 novembre et ont permis au S&P-500 et à l'indice sectoriel de l'industrie de prendre respectivement 11% et 5,6% sur cette période.

Les traders, qui sont convaincus que la Réserve fédérale relèvera ses taux d'intérêt le mois prochain, prendront connaissance à 15h00 GMT des derniers chiffres des reventes de logements aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, le dollar, qui s'apaise après avoir beaucoup grimpé, est stable face à un panier de devises de référence.

Du côté des valeurs individuelles, Dollar Tree, numéro un américain des distributeurs discount depuis le rachat de Family Dollar en 2015, prend plus de 8% dans les premiers échanges après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel plus que doublé, grâce notamment à une baisse des coûts des marchandises et du fret

Contre la tendance, Medtronic, premier fournisseur mondial de technologie médicale, chute de plus de 6% après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes des analystes.

(Yashaswini Swamynathan; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant