"L'effet Schulz" ne se dément pas pour le SPD allemand-sondage

le
0
    BERLIN, 5 février (Reuters) - Le soutien des Allemands au 
Parti social-démocrate (SPD) s'est envolé de six points pour 
s'établir à 29% dans la foulée de la désignation à sa tête de 
Martin Schulz, montre un sondage publié dimanche, qui situe le 
parti de centre gauche à quatre points des conservateurs de la 
CDU-CSU. 
    L'enquête d'opinion Emnid pour le Bild am Sontag témoigne 
parallèlement d'un recul de la popularité de la coalition 
conservatrice emmenée par la chancelière Angela Merkel qui 
recule de quatre points à 33%. 
    Martin Schulz parvient avant toutà faire revenir d'anciens 
électeurs du SPD", note l'institut de sondage. 
    La candidature de l'ancien président du Parlement européen 
Martin Schulz à la chancellerie allemande dans le cadre des 
élections législatives de septembre a été entérinée dimanche 
dernier. 
    Le SPD fait actuellement partie de la "grande coalition" au 
pouvoir à Berlin mais chercherait après le scrutin du 24 
septembre à gouverner en alliance avec des petits partis, comme 
Die Linke, ce que nombre de politologues jugent difficile à 
réaliser. 
    Réalisé du 26 janvier au 2 février auprès d'un échantillon 
de 2.233 électeurs, le sondage de Bild montre une baisse de la 
popularité des Verts et de Die Linke, qui reculent chacun de 2 
points à 8%. 
    Le parti de droite xénophobe et anti-immigration Alternative 
für Deutschland (AfD) se maintient à 11% tandis que les libéraux 
du FDP restent à 6%. 
 
 (Paul Carrel, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant